• LA CROIX DE MISSION DE MONTASTRUC - partie 1.

    On peut observer, non loin de l'église Notre Dame et du Monument aux morts du village, une croix de mission érigée très

    probablement à la fin du XIXème, voire début du XXème siècle.

     

     

    LA CROIX DE MISSION DE MONTASTRUC - partie 1. 


    La croix de Mission de Montastruc.

     


    Cette œuvre est composée d'une croix en métal ouvragé, posé sur un socle en pierres, lui même reposant sur une dalle de plus

    large assise.

     




     

    Mais tout d'abord qu'est-ce qu'une croix de mission ?



    La croix de mission est une sorte de calvaire, au même titre que les croix de dévotion, votives, de jubilé, de justice, ...

     

     

     

    LA CROIX DE MISSION DE MONTASTRUC - partie 1. 

    La croix de mission se trouve près du monument aux morts et de l'église du village de Montastruc.

     

     

    Oui mais, qu'est-ce qu'un calvaire ?



    Le mot calvaire vient du latin « calvarium », traduction de l'araméen « Golgotha » voulant dire « lieu du crâne ». Ainsi, le calvaire est

    un monument qui commémore la crucifixion
    du christ sur le mont Golgotha. C'est donc un monument religieux (pouvant être une

    véritable œuvre d'art)
    symbolisant l'acte de foi du commanditaire. Celui-ci pouvait être une paroisse ou une riche famille.

     

     

     

    LA CROIX DE MISSION DE MONTASTRUC - partie 1. 

    Exemple de calvaire

                  

     

    Un peu d'histoire…




    Il y a très longtemps, le peuple érigeait des colonnes et autres stèles, afin d'honorer ou de demander les bonnes grâces de leurs dieux

    païens.


    Par la suite, l’Église catholique, ayant réussi à convertir les populations, poussèrent les convertis à ériger, en lieu et place de celles-ci,

    des représentations de leur dévotion religieuse en l'honneur du « vrai Dieu, sauveur du monde ».


    Les calvaires sont dressés pour la première fois en extérieur à partir du XIème siècle et permettait de «décloisonner la foi chrétienne

    en affirmant son importance hors de lieux sacrés ». Ces ouvrages se multiplièrent tout particulièrement durant le 16ème siècle et

    17ème siècle.


    Ils deviennent vite des lieux de rassemblement et de procession particulièrement fréquentés lors de fêtes religieuses, mais aussi lors

    de guerre, épidémies, sécheresse, ...

     


    Quant aux « croix »(de chemin, de rogations, de procession, de mission, ...), elles sont très nombreuses sur le territoire (les plus

    anciennes étaient en pierre), leur conception étant de plus petite taille, par rapport à d'autres calvaires.

     

     

     

     

    LA CROIX DE MISSION DE MONTASTRUC - partie 1. 


    Exemple de croix en pierre. 

     



    On les rencontre à la croisée de certains chemins ou voies de circulation, à la limite des paroisses, au milieu des champs, près

    des ponts, au sommet de collines, près de sources ou de fontaines, à l'entrée de grands domaines agricoles ou de riches propriétés,

    dans les lieux commémorant une catastrophe humaine (comme une épidémie de peste), dans ou aux abords de certains cimetières,

    sous les fondations de certaines églises (afin de bénir et de protéger l'édifice). Nombres de celles-ci furent détruites ou mutilées

    notamment durant les guerres, ou simplement due à l'érosion...      





    (A bientôt pour lire la seconde partie de "La croix de mission de Montastruc" !)

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :